Se reconvertir, une mode, un mirage, ou une aspiration profonde ?


Impossible d’ignorer ce phénomène qu’est la reconversion professionnelle. Pas un mois sans une revue qui traite de ce thème, : « trouver sa voie », « donner du sens à son travail » « changer de vie »… des podcasts qui relatent des expériences de reconversion, des témoignages de reconvertis… Cette « vague » donne naturellement des idées à beaucoup.


Ce phénomène est aussi lié aux difficultés rencontrées par les individus dans le monde du travail : le développement des burnout, la manque de reconnaissance, le questionnement sur le sens de son travail. Les générations actuelles s’interrogent beaucoup plus sur ces questions et remettent plus facilement leurs activités professionnelles en question, s’ils n’y trouvent plus de cohérence. Ils sont plus enclins à changer de travail régulièrement, et moins inquiets quant à la suite de leur carrière.


Cela donne naturellement des idées de changement à beaucoup de monde. Mais la reconversion n’est pas une solution magique. Comme l’exprime Sylvaine Pascual (Ithaque coaching) « il y a un côté conte de fée dans la recherche du métier parfait ». Un métier correspond à une personne en fonction des ses aspirations, de ses motivations et de ses compétences. Toutefois cette quête de changement ne résoudra pas forcément tous les problèmes. Comme le dit la citation bien connue « l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs ». Il faut être attentif à ne pas songer à se reconvertir pour fuir une situation professionnel difficile, et plutôt se questionner sur les raisons de son mal-être et aller explorer ses aspirations profondes.


« Un changement à la carte et sur mesure »

Dans ma pratique professionnelle de bilan de compétences, je précise bien que cet engagement représente le début du chemin. Beaucoup expriment le fait que ce chemin leur a permis d’ouvrir les yeux sur ce qui est essentiel pour eux, de reprendre confiance, et initient des changements dans leur vie professionnelle. Si certains changent de voie dès la fin du bilan, beaucoup poursuivent la dynamique initiée pendant cette période, et le changement intervient par la suite.


Changer de voie demande du temps et de l’énergie. Se questionner sur un changement professionnel ne veut pas dire se reconvertir systématiquement mais permet d’explorer d’autres voies, pour choisir en toute liberté sans être influencé.


Espérant que cela vous aidera dans vos réflexions, je vous invite à lire l’article ci-dessous.


https://www.welcometothejungle.com/fr/articles/reconversion-injonction-inconsciente