Et si la chance n’était pas une question de hasard …



« Personne n’est né sous une mauvaise étoile, mais nombreux sont ceux qui ne savent pas lire le ciel ». Le Dalaï Lama


« Ah elle, vraiment, elle a de la chance ! » La chance d’avoir un bon job, de réussir sa vie, d’avoir du talent ou un don … bref, il m’est arrivé parfois de penser que certains étaient favorisés par le destin, et qu’ils avaient bien de la chance. Ce n’est pas un sentiment agréable, et ça provoque des émotions négatives comme la jalousie, la colère, l’envie … Je me suis interrogé : peut-on favoriser la chance ? comment avoir plus de chance ? Si la chance n’était pas une question de hasard ?


J’ai découvert les vidéos Philippe GABILLIET sur la chance et en particulier son ouvrage « L’éloge de la chance, ou l’art de prendre sa vie en main ». Pour lui, la chance est une compétence que chacun peut acquérir en adoptant certains comportements et attitudes. J’aimerais partager cette lecture et vous donner envie d’en savoir plus.


L’observation des chanceux et des chanceuses montrent qu’ils pratiquent régulièrement, selon Philippe GABILLIET, parfois sans le savoir, quatre secrets de fabrication très simples.

  • L’intention

  • La disponibilité intérieure

  • Le recyclage positif

  • La connexion

L’intention

L’intention, consiste définir son but, son objectif, son désir, son rêve, son ambition, son dessein … Cela permet de se mettre dans une disposition mentale qui va favoriser une disponibilité d’esprit pour capter et favoriser les opportunités. C’est la base de la mécanique de chance.

Comment faire ? Vous pouvez commencer par ouvrir un cahier d’objectifs ou un journal de bord pour nourrir quotidiennement votre intention. Puis pour enrichir vos connaissances, vous pouvez lire, vous former, rencontrer des professionnels, et assister à des conférences en lien avec votre intention.


La disponibilité

La disponibilité, c’est adopter une attitude d’ouverture aux expériences nouvelles. Faire preuve de curiosité, accepter de s’ouvrir à ce que l’on ne connaît pas encore permet de découvrir des territoires nouveaux et de se faire de nouvelles relations. Il s’agit aussi de rester attentif au monde qui nous entoure pour y détecter les opportunités qui se présentent.

Comment faire ? La chance déteste la routine, pour justement la favoriser, changer votre façon de faire, emprunter des chemins différents, soyez curieux et ouvert à ce que vous ne connaissez pas,


Le recyclage positif

Avoir de la chance, c’est aussi paradoxalement avoir aussi de la malchance, et faire face à des accidents dans son parcours de vie. Ceux qui savent rebondir après un événement difficile sont capables de transformer le mauvais sort en bonne fortune. Ils ruminent le moins possible et trouvent souvent quelque chose de positif dans ce qui leur arrive.

Comment faire ? Posez-vous les questions suivantes : qu’est ce que je vais pouvoir faire de cette malchance ? Qu’y a-t-il de positif dans ce qui nous arrive ? qu’est-ce que cela m’apprend ?


La connexion

« La chance, c’est les autres ! ». Pour favoriser la chance, il est indispensable de développer des contacts, des liens, des interactions et des échanges avec les autres. Rester en contact, porter aux personnes un intérêt sincère et aider les autres permet de favoriser la chance. Quand avez-vous, vous-même été une chance pour quelqu’un ?

Comment faire ? Construisez votre propre réseau, entretenez vos contacts, devenez vous-même un « passeur d’opportunités ». N’hésitez pas à mettre les gens en contact.


Ça vaut le coup d’essayer. Bonne chance !